Plus que deux jours pour s'inscrire au Parcours Zéro Déchets.

Vendredi 22 février 2019.

Chaque personne jette en moyenne 29 kg de nourriture par an, soit l’équivalent d’un repas complet par semaine. Une mauvaise habitude qui coûte de l’argent – on l’estime à 159 euros par habitant et par an – et augmente la production de déchets. Pour lutter contre ce gaspillage alimentaire, la Métropole de Lyon a mis en place une opération appelée "Défi Zéro Déchets"

qui va durer de mars à novembre 2019.

Cette action orientée vers plusieurs villes de la métropole dont Vaulx-en-Velin, permettra à plusieurs familles volontaires d'être accompagnées par un spécialiste du "zéro gaspi" qui leur apportera de nombreux conseils et outils pour relever le challenge avec pour objectifs, l réduction de son gaspillage et de ses déchets, mais aussi la mise en place d'une consommation différente ou du compostage ou du réemploi.

Pour participer à cette opération il faut s'inscrire sur le site de la Métropole en cliquant ICI puis retenir les dates suivantes: lancement du défi le 6 mars (de 13h30 à 15h30), puis point après le diagnostic le 15 mai (de 13h30 à 15h30) et enfin clôture du dispositif le 20 novembre (à partir de 17h00), et encore les dates des ateliers :
- Mercredi 22 mai (de 13h30 à 15h30)
- Mercredi 26 juin (de 13h30 à 15h30)
- Mercredi 11 septembre (de 13h30 à 15h30)
- Mercredi 2 octobre (de 13h30 à 15h30).

Pas simple pour tout le monde de se libérer en plein après-midi. Il semble que les organisateurs aient un peu oublié ceux qui bossent! Mais enfin, bref. Ensuite il faut se préparer à:

- Peser sa poubelle grise pendant toute la durée de l’opération.

- Participer à des ateliers pour apprendre à réduire leurs déchets,

- Réaliser ses propres produits d’entretien,

- Faire la fête en mode zéro gaspi,

- Faire du compostage.

L'opération se clôturera par une soirée de clôture festive en novembre 2019 à l’occasion de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD).

Dépêchez vous donc car dimanche 24 les inscriptions seront closes. Alors bougez vous!

Alain VACHON.

Tous les groupes de l'opposition municipale vaudaise dénoncent le fonctionnement antidémocratique et autocratique de la majorité municipale vaudaise actuelle et font des propositions.

Jeudi 21 février 2019.

Associé aux 3 autres groupes de l'opposition, Agir Pour Vaulx-en-Velin dénonce vigoureusement, suite au dernier conseil municipal de Vaulx-en-Velin, vendredi 15 février 2019, le fonctionnement anti-démocratique et autocratique de la municipalité et en particulier de la maire Hélène GEOFFROY.

Lors de ce conseil municipal, madame la maire s’est permis de couper les micros lors de la prise de parole de deux élus de l’opposition qui souhaitaient simplement rendre hommage à un agent de la ville récemment décédé ; il est inadmissible et illégal de porter ainsi atteinte au droit d’expression des conseillers municipaux. Madame la maire tolère aussi, encore illégalement, les manifestations d’opinions contre les élus d’opposition d’un petit groupe de ses partisans placés dans le public. Elle se permet enfin, de changer les dates du conseil municipal peu de jours avant sa tenue, comme bon lui semble.

Au-delà, c’est l’ensemble du fonctionnement de l’exécutif municipal qui se délite. Ainsi :

  • Les commissions permanentes où les élus se retrouvent 10 jours avant le conseil municipal pour travailler les dossiers en amont ne servent, sauf rare exception, à rien, car, les dossiers ne sont transmis qu’à la dernière minute empêchant tout travail sur le fond, aucune réponse aux questions n’est jamais apportée, et les élus, ne s’y rendent presque plus,
  • Les réunions des présidents de groupes ne servent non plus à rien car, réduites au seul rendu des temps de parole, les élus, majorité comme opposition, ne s’y rendent plus non plus,
  • Les activités municipales sont interdites aux élus de l’opposition qui ne peuvent pas assister aux réunions des conseils de quartiers, ne sont pas ou peu invités aux manifestations municipales, ne peuvent assister aux réunions de conseils consultatifs, etc… et dernièrement ne peuvent participer ni de près ni de loin aux actions en faveur de l’environnement, faisant ainsi, de 15 élus de la République, des sous-citoyens,
  • Les conseils municipaux ne sont plus des organes de discussions et d’échanges, mais des lieux d’autopromotion où la maire et la majorité monopolisent les 2/3 du temps de parole pour s’autoféliciter de leur action durant souvent plus de 6 heures de « débats ».

Enfin, paroxysme du paroxysme, c’est, quelques minutes avant le dernier conseil municipal, que les élus ont appris un retrait de délégation de conseiller municipal délégué de la majorité, sans que cette information ne soit donnée officiellement ni avant, ni pendant, ni après le conseil municipal, et bien évidemment ni expliquée ni circonstanciée.

Nous savions que la majorité municipale ne respectait déjà plus les lois de la République ; il suffit ainsi de se rappeler les 5 condamnations de madame la maire par les tribunaux en quelques mois pour des faits souvent graves (licenciements abusifs, mise en danger d’ouvriers sur un chantier, permis de construire illégaux, …). C’est maintenant une équipe municipale à bout, dirigée de façon antidémocratique, autocratique et autocentrée sur la maire et son cabinet, que nous dénonçons. La politique municipale n’est plus que communication et propagande. Les vaudais méritent mieux qu’un exécutif à la dérive parti pour faire sa promotion pendant encore 12 mois.

Les élus de nos groupes veulent que la démocratie participative soit plus inclusive et qu'elle permette à tous les élus de co-construire en étant autorisés à au moins écouter pour se nourrir du débat. Nous souhaitons que les commissions soient des espaces d'échanges sur le fonds des sujets avec l’intervention d’experts, nous souhaitons que la réunion des présidents soit l’occasion d’échanges et de débats et enfin nous voulons de la transparence sur les actes de gestion, la communication officielle des décisions prise par l’exécutif, la transmission des rapports demandés, des audits, des actes officiels, …    

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse transmis par nos 4 groupes d'opposition.

Stéphane BERTIN.

Jeudi c'est la sécurité.

Mardi 19 février 2019.

Ce jeudi au Centre Charlie Chaplin, les métiers de la sécurité seront à l'honneur.

De 9h à 11h recruteurs et candidats pourront se retrouver pour échanger CV et propositions d'emploi.

 

Alors avis aux personnes intéressées par ces métiers, n'oubliez pas, dans deux jours c'est la sécurité!

Christine BERTIN.

La pose de la fibre optique au Village c'est maintenant.

Lundi 18 février 2019.

Le haut débit a commencé à être installé à Vaulx-en-Velin il y a plus de deux ans et demi (lire ICI notre article de septembre 2016 à ce sujet).

Maintenant il se déploie à travers la ville dans chacun des quartiers.

Initialement c'était la ZI, le Centre Ville et une partie du Sud qui étaient visés ; en effet les quartiers à vocation économique sont très demandeurs car les entreprises ont besoin du Très Haut Débit pour le transfert de leurs données et les quartiers plus récents sont plus faciles à équiper car certaines infrastructures existent déjà et sont plus aisément réutilisables.

C'est donc maintenant au tour des quartiers plus anciens, comme le village, à être équipés.

On voit ainsi fleurir de petites tentes durant 2 ou 3 jours à l'angle de certaines rues,

   

puis ces tentes bougent de quelques pâtés de maison. Et ainsi de suite.

Sous ces tentes des techniciens travaillent pour Orange; cette société a obtenu le marché d'installation du Très Haut Débit en particulier sur Vaulx. Et petit à petit les câbles très fins de la fibre optique sont tirés, soudés entre eux avec une petite machine de soudure,

puis connectés dans de grandes armoires.

Il reste alors à chaque abonné à prendre contact avec Orange ou avec son fournisseur d'accès internet pour être relié à cette fibre optique et avoir ainsi un débit incroyablement meilleur qu'aujourd'hui. Adieu la télé qui saute ou l'ordi qui rame!

Alain VACHON.

Enfants sans toit : il y a tant de logements municipaux vides.

Samedi 16 et dimanche 17 février 2019.

Des enfants sans toit et des logements municipaux vides. Faudra-t-il attendre la réquisition par la Préfecture?

A lire ci-dessous le communiqué d'Agir Pour Vaulx-en-Velin au sujet des enfants encore sans toit à Vaulx-en-Velin.

Stéphane BERTIN et Thierry CAILLOT.

Attachments:
FileFile size
Download this file (Communiqué APVV enfants sans toit 28-01-2019 VF.pdf)Communiqué APVV enfants sans toit 28-01-2019 VF.pdf162 kB

Vaulx-en-Velin suffoque sous la pollution.

Jeudi 14 février et vendredi 15 février 2019.

La pollution de l'air est un fléau majeur de nos métropoles. En particulier la métropole lyonnaise est régulièrement épinglée par l'Europe pour le non-respect des normes environnementales.

Il y a peu les élus métropolitains comme ceux des villes la composant (dont Vaulx-en-Velin) ont voté la mise en place d'une ZFE (Zone à Faible Emission) qui devrait permettre en excluant les véhicules les plus polluant des voies internes à la Métropole d'ici quelques années, de retrouver une bonne qualité de l'air.

Et il est temps car actuellement nous suffoquons principalement à cause de la pollution aux particules fines (les fameuses PM 10). Nous sommes en ce moment en alerte orange, ce jeudi 14 et ce vendredi 15 février, à la pollution et certains secteurs sont d'ores et déjà au pic maximum (en noir sur le croquis de jeudi 14 février).

 

Dommage que la commission de l'environnement récemment crée par la ville n'ait pas choisi la pollution de l'air comme axe d'action prioritaire. D'autant que le constat fait lors du lancement du contrat de santé ville il y a 3 jours était la forte proportion de maladies respiratoires à Vaulx-en-Velin en regard de l'ensemble de la Métropole (bien évidemment à cause de la pollution). Une belle occasion ratée pour la municipalité.

Thomas PETRAGALLO

Zéro chômeur à Vaulx-en-Velin : un projet pilote prometteur.

Vendredi 15 février 2019.

L'expérimentation "Territoires zéro chômeur de longue durée" est une longue, mais belle histoire. Initiée en 1995, mais stoppée faute de loi et de moyens, elle est relancée et validée par l'assemblée nationale en 2016. Dix territoires voient le jour dans la même année, dont Villeurbanne.

Le principe est simple. Il s'adresse à des chômeurs longue durée pour les sortir de leur spirale infernale en se basant sur une réalité : nul n'est inemployable, le travail ne manque pas puisque bon nombre de besoins de la société ne sont pas satisfaits, et enfin l'argent ne manque pas puisque le chômage longue durée coûte aux collectivités (fonds RSA...).

Partant de ce principe, une société à but d'emploi est créée et va employer des personnes en chômage longue durée. A Villeurbanne Saint-Jean, c'est 82 personnes qui ont déjà pu être embauchées.

Dans l'article du Progrès de 5 février dernier, on apprend que le Président de la Métropole envisage de l'étendre à Décines, Saint-Fons et Vaulx-en-Velin, voire Saint-Priest. C'est une excellente nouvelle car le chômage de longue durée est fort sur notre commune, comme l'indiquent les dernières statistiques de Pôle Emploi :

 Au delà de 1 an, il touche encore prêt de la moitié des chômeurs ! Autant dire qu'il y a un véritable besoin !

Dans le même article du Progrès, la maire de Saint-Fons indique qu'elle est en phase d'instruction. Et Vaulx-en-Velin? Pas d'annonce en conseil municipal. Peut-être ce soir?

Il serait temps car il faut que ce dispositif remporte un large consensus, y compris des élus du conseil municipal et de tous les acteurs. Ensuite et seulement ensuite, il faudra trouver les financements, car c'est à la charge des collectivités. La Métropole serait prête à mettre le paquet, mais la ville?

Enfin et c'est là le plus délicat, c'est qu'il faut aller vite car les villes postulantes devront attendre la seconde loi d'expérimentation, prévue sur 2019 !

Sources : Le Progrès 5 février 2019, "au moins trois communes de l'Est Lyonnais intégreraient Territoires zéro chômeur" et tzcld.fr

Christine BERTIN.

17° Trophées Régionaux de la Robotique : à Vaulx ce sera samedi.

Jeudi 14 février 2019.

Pour cette nouvelle édition des Rencontres de la Robotique, c'est de nouveau le Centre Charlie Chaplin qui va accueillir de nombreux amateurs de robots ce samedi 16 février de 9h à 18h.

Ces Rencontres de la Robotique seront l'occasion d'assister à la 17° édition de la finale régionale des Trophées de la Robotique, mais aussi de voir des combats de robots et de participer à des ateliers de découverte scientifique animés par des associations de passionnés sous le "haut patronage" de Planète Sciences Auvergne Rhône Alpes. Pour plus d'infos vous pouvez consulter le programme ci-dessous ou vous connecter au site de Planète Science.

Petit conseil : ne rater pas le drone sous-marin de la start up lyonnaise Notilo+.

Angélique CAILLOT.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014