Rugby à XIII féminin : l'équipe vaudaise Elite en finale du championnat de France ce dimanche.

Dimanche 24 juin 2018.

Aujourd'hui grande journée pour le sport vaudais.

Nos féminines du rugby à XIII vont disputer la finale du championnat de France à Barcarès contre l'équipe de Toulouse.

C'est une première pour le club de voir les filles à ce niveau. Cela récompense une très belle saison et un engagement de tout un collectif de joueuses mais aussi du staff technique et des responsables du club

Le Président du club VVRL, Stéphane THIRION,

STÉPHANE THIRION

nous a déclaré ce matin en route pour Barcarès "Je suis fier de ce groupe qui a réalisé une super saison et qui va tout donner aujourd'hui pour montrer ses qualités de jeu et se faire plaisir devant une belle équipe de Toulouse pour remporter le championnat Elite". 

Comme le dit la devise du club "seul on va plus vite, ensemble on va plus loin"; souhaitons qu'elles sauront aller encore plus loin en grimpant sur la plus haute marche.

Le match est à suivre en direct sur www.ffr13.com à partir de 16h... plus d'infos aussi le site du club et sur sa page facebook.

Cet après-midi nous serons tous #lionnes #vvrl

Stéphane BERTIN.

Un conservatoire qui fourmille de projets...suite.

Jeudi 21 juin 2018.

Mardi je vous présentais deux des projets de fin d'année du Conservatoire vaudais autour des musiques amplifiées et du projet Adonis (lire ICI).

Mais la fin d'année ne s'arrêtera pas là. En effet du lundi 25 au vendredi 29 juin, les activités ne vont faire que se succéder à un train d'enfer. Pour preuve le programme ci-dessous.

La grande nouveauté de cette année, c'est l'ouverture de tout, y compris les examens, à tous et toutes.

Car les examens de fin de cycle pour tous nos jeunes très prometteurs, seront menés face au public. Très formatrice cette mise en présence du public aura lieu principalement le mercredi 27 de 13h30 à 18h30 (et aussi le 26/6 de 17h à 18h).

Le créneau de 18h30 - 19h30 toute la semaine verra se produire face au public les orchestres et choeurs des élèves du conservatoire.

Enfin les soirées verront se produire des groupes constitués un peu plus classique et/ou plus adulte comme l'ensemble vocal Euterpe dans un répertoire baroque le mardi, ou l'ensemble de musique adulte le mercredi et enfin la carte blanche aux King's le vendredi pour clore la semaine.

Très belle semaine en perspective où l'on pourra retrouver jeunes et moins jeunes.... et à coup sûr, 100 % de passionnés.

Christine BERTIN.

Et le GPV dans tout ça?

Mercredi 20 juin 2018.

Alors que la polémique sur les suppressions d'effectifs à la mairie de Vaulx-en-Velin fait rage, jetons un coup d'oeil aujourd'hui sur le GPV.

Qu'est-ce-qu'un GPV? Un GPV (Grand Projet de Ville) est une structure intégrée au contrat de ville qu'elle renforce pour obtenir un effet de masse susceptible d’améliorer effectivement les conditions de vie des habitants et de marquer en profondeur, de manière durable, la transformation d’image et la perception du quartier. L'objectif est de mener des opérations de renouvellement urbain dans le but d’amplifier et d’ancrer dans la durée le projet social et économique conduit dans le cadre du contrat de ville tout en cherchant à traiter les causes socio-économiques de la marginalisation des quartiers dits "en difficulté" et en transformant leur image et leur statut au sein de l’agglomération afin de mettre un terme à la considération du quartier comme quartier à part, distinct du reste de l'agglomération (source Wikipédia).

Dans la Métropole de Lyon, le GPV repose sur un cadre législatif et comprend une base contractuelle qui lie plusieurs partenaires : l'État , les collectivités territoriales, les intercommunalités, les bailleurs sociaux, les associations, les acteurs de l’économie ou de l’action sociale.

Sa directrice actuelle sur Vaulx-en-Velin, Sandrine SANCHEZ, déclarait il y a 3 ans qu'elle allait travailler "avec son équipe sur quatre axes: l’économie et l’emploi, l’éducation et la culture, le développement social ainsi que la citoyenneté et la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations" (extrait Vaulx Le Journal).

Lors du Conseil Communautaire du 20 décembre 2017, les conseillers élus ont voté (lire ICI .... dernier rapport) un budget pour 2017 (sic!) pour tous les GPV de la Métropole. Très généreux à Vaulx-en-Velin la métropole a voté un budget global de 710.000 € pour une année. Ce budget est réparti entre les différentes collectivités locales qui financent (voir ci-dessous).

 

Qu'en déduire?

- Déjà il est à souligner que l'équipe projet est la plus pléthorique de toute la métropole (hors Lyon); en tout ce sont 14 personnes qui vont faire avancer ce GPV contre 6 personnes à Vénissieux.

- Que l'on voit tout de suite que le projet est basé sur la communication (2 personnes) et la médiation (3 personnes). Ensuite les projets ne sont pas définis et cela est à regretter.

- Que les missions semblent pourtant nombreuses.... mais les réalisations moins nombreuses, ou alors la communication passe mal.

Que souhaiter au GPV et à sa grande équipe? Qu'il soit indépendant et travaille sur des objectifs concrets pour le bien du quartier. Et qu'il ne fasse pas trop de politiques. On se souvient du "GPV colleur d'affiches" de l'ancien maire dénoncé en son temps.

Stéphane BERTIN.

Un conservatoire qui fourmille de projets...

Mardi 19 juin 2018.

Après le spectacle de danse de jeudi dernier (voir notre article du 15 juin), le conservatoire va présenter deux de ses créations jusqu'aux premiers jours de juillet.

Cela va débuter les 28, 29 et 30 juin avec les ateliers des musiques actuelles amplifiées. Pour les deux premières dates les spectacles auront lieu à la MJC (18h et 19h), le dernier, le samedi 30 juin se déroulant au conservatoire à 20h. Ce sera l'occasion de voir des groupes maisons tels Black Friday, Arakoa, Blastorm, As Record ou Drink Monday.  Avis aux amateurs: venez nombreux!

Début juillet ce sera le temps du projet Adonis, à la salle Jara le 3 à 19h30. Ce spectacle crée par les élèves est encore secret... mais il parait que ce sera génial. Alors venez nombreux!

Christine BERTIN.

Déclassement A6 - A7 : les vaudais éternels oubliés!

Lundi 18 juin 2018.

Le déclassement de l'A6 - A7 au coeur de la métropole se fait de plus en plus précis.

Les grands lyonnais du centre de Lyon vont pouvoir bientôt mieux respirer. Et comme rien ne se perd et tout se transforme, d'autres vont sans tarder récupérer la pollution qu'ils n'auront plus: les communes de l'Est qui vont voir tout le trafic du tunnel sous Fourvière se transférer sur la Rocade Est, la fameuse Rocade des Villages!

Lundi soir dernier, le Président de la Métropole de Lyon, M KIMELFELD tenait une réunion à Meyzieu pour se concerter avec élus et habitants des communes de l'Est. Enfin pas vraiment toute les communes car la ville de Vaulx-en-Velin et ses associations mobilisées avaient été ignorées et tenues à l'écart. Si bien que lorsqu'on lit le compte rendu du Progrès, Vaulx-en-Velin n'est même pas citée. Pour une commune qui a 2200 m de Rocade sur son territoire autant que Meyzieu c'est un peu fort. Oubliés, nous les vaudais, dans une réunion où les habitants de l'Est sont les grands oubliés du projet. A preuve cette réunion plutôt houleuse

Pour nous, il est donc urgent que la Ville de Vaulx-en-Velin organise une réunion publique avec M. le Président de la Métropole pour parler du futur de notre Rocade et des mesures qui vont être mises en place pour la santé de nos concitoyens. Rappelons que nous attendons déjà les murs anti-bruit depuis 30 ans! Alors....

Plus d'infos dans nos articles précédents sur le sujet (articles des 7 et 11 janvier 2017 sur le "Déclassement de l'autoroute A6-A7 un bien pour les lyonnais et un mal pour les vaudais").

Stéphane BERTIN.

Un écran géant un peu en retard.

Samedi 16 juin 2018.

A l'occasion du Mondial 2018 de football, la ville de Vaulx-en-Velin mettra a disposition de ceux qui le souhaitent un écran géant pour voir quelques matchs de la Coupe du Monde.

Ce sera ainsi le jeudi 21 juin à 17h au stade Jomard le match France - Pérou, puis un huitième de finale le samedi 30 juin à 16h ou 20h au stade Aubert, puis un quart de finale le vendredi 6 juillet ou le samedi 7 juillet à 16h ou 20h au stade Ladoumègue , puis les deux demi finales le mardi le 10 juillet à 20h à Aubert et le mercredi 11 juillet à 20h à Jomard.

Et ce sera enfin la finale le dimanche 15 juillet à 17h  au stade Ladoumègue.

Autour de ces retransmissions des animations seront organisées par l'OMS et les clubs de football de la ville.

Dommage que 2 des 3 matchs de l'équipe de France ne soient pas retransmis... probablement un léger retard à l'allumage des décisions.

Stéphane BERTIN.

Public - Privé: pas la même façon d'entretenir les espaces verts.

Dimanche 17 juin 2018.

La qualité de vie sur la ville est une préoccupation récurrente pour tous les vaudais. Souvent il est reproché aux élus que nous sommes, de ne rien faire contre les squats, contre les trafics, contre l'insécurité, pour la propreté, pour un éclairage public efficient,....

L'entretien des espaces verts est une composante de cette qualité de vie. De beaux espaces verts, c'est à la fois de belles plantations faites avec gout et aussi un entretien efficace et régulier (arrosage, taille, désherbage, ...). Et si nous le souhaitons, c'est une action que nous pouvons mener car nous la maitrisons de A à Z, à la différence d'autres comme la sécurité publique.

Sur le quartier du Grand Mas, en dépit de ce que chacun pense et imagine, il y a énormément d'espaces verts. Même si le choix de notre majorité, contre lequel nous nous sommes battus, a été de prévoir une réduction drastique des espaces verts sur le quartier dans le futur PLUH (lire ici notre article du 21 mars 2018), les espaces verts sont encore heureusement. Et il faut les entretenir.

Et bizarrement, la façon d'entretenir les espaces verts n'est pas la même que l'on soit d'un côté de l'avenue Maurice Thorez ou de l'autre.

Ainsi, sur la partie Est, Sauveteurs - Cervelières, les pelouses sont tondues, les arbres taillés, les espaces verts propres.

Mais sur la partie Ouest, cela laisse à désirer. Les photos parlent d'elles-mêmes.

 

Qu'est ce qui explique cette différence de traitement? Probablement la domanialité. D'un côté, à l'Est c'est privé. De l'autre côté, à l'Ouest c'est public. Enfin partiellement ... entre ville, métropole et bailleurs sociaux. Il reste que ce n'est pas propre et pas entretenu, d'autant plus que la saison de l'ambroisie approche et que de tels secteurs sont de vrais "nids" à allergies.

On sent donc comme un parfum d'abandon et, même à travers les espaces verts, les habitants de ce quartier ont le sentiment qu'on les oublie.

Stéphane BERTIN.

Il était une fois.... la danse.

Vendredi 15 juin 2018.

Le Conservatoire de musique et de danse de Vaulx-en-Velin brillait hier soir par son activité danse.

Ainsi de 19h30 à 21h au Centre Culturel Communal Charlie Chaplin, la danse était à l'honneur. Les élèves danseurs présentaient en effet leur spectacle annuel. Des centaines d'heures de travail pour présenter le spectacle "Il était une fois" qui rassemblaient tous les niveaux, des petits de l'initiation à la musique et à la danse jusqu'aux plus grandes toutes jeunes (ou moins) adultes.

Douze ateliers se sont succédés des "Petites filles aux allumettes" aux "Petits Chaperons rouges" en passant par les "1001 nuits", nos 90 danseurs ont présenté le summum de leur art du moment.

Et ce sont une succession de scènes colorées qui ont été présenté aux parents et aux familles. un régal pour chacun.

  

Tous les spectateurs ont été admiratifs du travail effectué par les élèves, par les musiciens, par les professeurs et tous les bénévoles. Mention spéciale à Fanny pour ce projet et à Soraya pour les costumes; toutes les deux ont été très applaudies.

Christine BERTIN

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014