La médiathèque sera le goufre financier de l'actuelle majorité.

Jeudi 10 janvier 2019.

Le dernier conseil municipal a été l'occasion pour l'actuelle majorité de lancer un grande campagne de publicité autour de la future médiathèque.

Cela a débuté par un film d'animation invitant à une balade virtuelle dans la future médiathèque. Car l'actuelle majorité a due se rendre à l'évidence très vite: la médiathèque ne pourrait pas être inaugurée avant les élections de 2020. Il restera donc la cérémonie de première pierre, et la visite virtuelle que chacun a pu faire lors du conseil municipal du 20 décembre dernier. Une sorte de cadeau de Noël à la gloire de l'actuelle équipe majoritaire et qui a dû coûter bien cher au contribuable.

Il reste que le contribuable ne fait pour l'instant que manger son pain blanc.

Car le plus dur est à venir en 2020 et 2021 quand il va falloir payer la note estimée à près de 18.000.000 d'euros.

Lors du dernier conseil municipal, après la film, l'adjointe aux travaux, a présenté le résultat de l'appel d'offre en vue de la construction de cette médiathèque.

La question qui se pose est de savoir si Vaulx-en-Velin avec sa médiathèque va-t-il avoir en matière de ratage financier et de dérapage budgétaire son musée des confluences.

En effet, nous avions délibéré en début d'année 2018 sur un montant de 13.750.000 euros, montant qui vient de passer à 15.400.000 euros HT. 12% d’augmentation alors qu’on n’a même pas encore donné le moindre coup de pioche !

Et cela à cause de quoi ?

La raison est double.

  • A la fois la complexité du bâtiment (la rançon d’un architecte connu et cher).
  • Et surtout l’appel d’offre qui après une première consultation avec une seule entreprise ayant répondu (la société RIBIERE), a vu au second passage la même chose : une seule réponse et de la même société! et surtout pour un budget de 3.800.000 € un prix de 5.200.000 € soit un dépassement de 1.400.000 €.

Et quel a été le choix fait par la commission d’appel d’offre? Banco, on peut se permettre un tel dépassement. On y va et on met dans le projet, pour que chacun comprenne bien le montant total de la subvention annuelle aux clubs sportif. Et qui va payer. Nous bien sûr car sur les dépassements de budgets, ce n’est que la ville qui les supporte. On comprendra que nous avons bien évidemment refusé le vote en commission d’appel d’offre et que nous avons même quitté la séance.

Enfin revenons quelques instants sur la société retenue pour le gros oeuvre. Ce sera son plus gros chantier. Le tiers de son chiffre d’affaire annuel. La mobilisation de toutes ses équipes au moment du chantier. Un vrai risque pour la ville mais aussi pour l’entreprise. Donc un choix qui fait courir de gros risques à notre collectivité.

Chacun comprendra donc pourquoi, responsable de l'utilisation de l'argent public, nous avons voté contre cette délibération qui prouve combien l’actuelle majorité ne sait pas gérer.

Stéphane BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014