1.440.000 euros pour rénover le rez de chaussée de la mairie : les pharaons n'ont pas disparu.

Vendredi 26 avril 2019.

Lors du conseil municipal du 11 avril, Mme la Maire a apporté la preuve qu’à travers les âges le pharaonisme ne se démode pas et que l'on en trouve de dignes représentants à travers tous les âges, même au 21° siècle.

C’est ainsi que se dessine son projet de fin de règne avec la rénovation pour 1.440.000 euros TTC du rez de chaussée la mairie avec la refonte de l’accueil et de la salle du conseil municipal pour un montant hors de propos dans, rappelons-le, une des villes les plus pauvres de France.

Il est vrai que la maire semble avoir oublié la réalité. Après avoir fait construire des toilettes dans son bureau en tout début de mandat, après avoir refait à neuf (et à luxe) les bureaux du 5° où se trouve ses bureaux et ses collaborateurs, maintenant c’est au tour de la salle du conseil municipal.

Alors que la bonne organisation et l'optimisation des moyens devrait conduire à mutualiser les ressources et à avoir des locaux modulaires comme l'est l'actuelle salle du conseil, car elle sert aujourd'hui aussi de salle de réception ou de lieu de réunion, la majorité choisit de spécialiser les salles et ainsi d'avoir une salle de conseil municipal rénovée à grands frais pour ne servir que 7 à 8 heures tous les 60 jours (soit 0,6% du temps!). Et en même temps de refaire les façades et d'agrandir les locaux.

 

Les priorités des investissements ne sont pas aux bons endroits. Ce n’est pas comme si nous n’avions pas des locaux miteux dans certains clubs sportifs. Il faut voir certains vestiaires et toilettes carrément insalubres, des bureaux en bungalows vraies passoires thermiques et homologuées zéro développement durable. Il faut voir certaines écoles. Il faut voir certains locaux du conservatoire.

Et cette décision des élus de la majorité autour de la table du conseil municipal c'est aussi le choix de dépenser 1.440.000 d'euros non prévus au budget, non discutés il y a 4 mois.

Il faut de temps en temps revenir à la réalité.

Nous nous y sommes.

Nous avons voté contre cette délibération car le rez de chaussée de la mairie ce n'est pas la misère. Cela ne vaut pas le coup d'y dépenser près de 1,5 million d'euros. Les priorités doivent être ailleurs.

Stéphane BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014