Travaux Rue Chardonnet à l'angle avec l'avenue de Bohlen.

Mercredi 10 octobre 2018.

Parmi les travaux en cours sur la commune, ceux qui sont en cours à l'angle de l'avenue de Bohlen et de la rue Chardonnet, provoquent quelques soucis de circulation.

En effet le rétrécissement en amont du feu tricolore est réel puisque l'avenue à deux voies passent sur une centaine de mètres à une voie. Et comme c'est une avenue très fréquentée, ça bouchonne.

En tous cas l'angle de la rue sera bientôt magnifique.

   

  

Il reste que cette affaire est bizarre car lors de la réunion bilan de madame la maire en ce lieu il y a près d'un an, personne n'avait dit qu'il y avait un problème de voirie. Personne n'a demandé d'élargissement. Personne n'a fait état d'un danger en ce lieu.

Pourtant lors de cette réunion des problèmes locaux avaient été relevé; mais sur la question de la sécurité, des trafics, du non-respect des règles de l'urbanisme et de la propreté, là c'est une autre question!

Jean-Maurice CHAUSSONNERIE

Pour le World Clean Up Day....y'a du boulot!

Samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018.

En cette journée du nettoyage mondial aussi appelée World Clean Up Day (lire notre article à ce sujet en cliquant ICI), il reste du boulot sur notre commune.

Si nous serons, je l'espère, nombreux sur le quartier du Grand Mas à nettoyer les espaces publics ce jour, dans tous les quartiers, il y a du boulot.

Ainsi au Sud, rien ne change. Souvent on pense aux abords de la Balme ou aux terrains vagues le long de l'avenue Salengro ou du boulevard des canuts. Mais il n'y a pas que là. Ainsi à peine à 100 m du Centre Commercial Carré de Soie, centre emblématique du renouveau du quartier, on peut trouver ça

Et cela ne semble gêner personne.....

A lire aussi notre article du 30 mai 2016 traitant des questions de vie quotidienne.

Jean-Maurice CHAUSSONNERIE.

Du béton toujours du béton (partie 5: le Sud - secteur Tase).

Vendredi 7 septembre 2018.

Après le Village il y a 1 mois (lire ICI), le Centre Ville il y a trois semaines (lire ICI), la Grappinière il y 15 jours (cliquez ICI), et le secteur Gimenez au Sud la semaine dernière (cliquez ICI), un coup d'oeil aujourd'hui sur le quartier Sud de Vaulx au Nord de l'ex usine Tase.

Dans ce secteur l'urbanisation est galopante et le Sud de la commune semble vouloir rattraper son retard pour égaler le bétonnage de la voisine villeurbannaise.

Le long du tramway, c'est tout d'abord le foyer Adoma qui est ouvert depuis quelques mois.  

  

A côté de lui, l'hôtel IBIS à l'angle de la rue de la Tase et de l'avenue des Canuts, a trouvé sa place tout contre le château d'eau, marque du quartier.

Pour ce qui concerne les programmes immobiliers proches, à l'angle de la rue de la Tase et de l'avenue des Canuts, c'est le programme Indigo de 59 logements qui avance vite pour permettre aux premiers acquéreurs de s'installer le long du tramway avant l'été 2019.

Autre projet neuf non loin de là le long de l'avenue Bataillon Carmagnole, c'est, en lieu et place de l'ex-usine Kaeser, le projet Karré Velvet. Ce sont 144 logements qui seront livrés d'ici fin 2019. Encore du pain sur la planche car lorsqu'on voit la photo il faut beaucoup d'imagination.

 

Ce projet sera situé en complément des deux projets de locaux tertiaires de bureaux le Karré et le Kbis qui offriront 17.330 m² de bureaux et 199 places de stationnement (une place pour 90 m².... il y aura intérêt pour les futurs occupants à arriver en tramway ou de très bonne heure!).

Côté projet récemment habité les bâtiments Turquoise, Majorelle et Véronèse cohabitent avec les grues et les marteaux piqueurs. Courage aux occupants. Il n'y en a plus pour très longtemps.

 

 Par contre même si les travaux sont encore en cours, il est difficile de comprendre pourquoi les voiries , routes et trottoirs ne sont pas faites. Comme si on attendait que tout soit fini pour faire les routes. Alors que ce devrait être premier pour l'ambiance générale et la sécurité des nouveaux arrivants qui doivent trop souvent slalomer au milieu des camionnettes de chantiers et autres bennes et livreurs de matériel.

 Pour finir sur les travaux au Sud, le long du BUE, un projet ne va pas tarder à voir le jour. Il s'agit d'un batiment industriel qui devrait, selon des rumeurs concordantes, abriter une enseigne du bricolage.

Au Sud c'est donc béton - béton.

Stéphane BERTIN.

Découvrez en avant première les photos de la mairie du Sud rénovée.

Lundi 27 août 2018.

Demain aura lieu l'ouverture tant annoncée et retardée de la mairie annexe du Sud toute rénovée (à 13h30).

Pour ceux qui ne la connaisse pas, elle est située au coeur du quartier du Sud entre le stade AUBERT et la bibliothèque CHASSINE.

D'une conception et d'un style un peu ancien (en bardage métal et avec un genre préfabriqué un peu hors du temps), il était grand temps que ce bâtiment évolue. Je vous annonçais ainsi le lancement des travaux de ce site et vous présentais les plans en mai 2017 ici même (lire l'article en cliquant ICI).

Dès mardi les vaudais du Sud pourront donc de nouveau avoir accès à leur mairie et y trouver leurs habituels services municipaux que l'on trouve dans chaque mairie: le service population pour les cartes d'identité et les passeports, le service famille pour les inscriptions dans les cantines ou au péri-scolaires. Et les horaires seront adaptés (mardi de 13h30 à 19 h, mercredi de 8h30 à- 12h30 et de 13h30 à 17 h, jeudi de 8h30 à 17 h, vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16 h et samedi de 9 h à 12 h) pour permettre aux vaudais de réaliser leurs formalités administratives quand ils sont disponibles.

En avant première découvrez quelques photos de l'intérieur de cet espace prises il y a quelques jours.

   

Bien évidemment la grande salle de réunion et fêtes sera de nouveau accessible. Elle a été rénovée et agrandie comme le démontre ces quelques autres photos.

    

Et c'est dans un cadre extérieur lui aussi rafraichi que les vaudais pourront découvrir ce nouvel espace.

    

  

Cet équipement d'un budget prévisionnel de 400.000 euros permettra donc au Sud de la ville et à ses 15.000 habitants d'avoir quelques services publics municipaux de proximité.

Jean-Maurice CHAUSSONNERIE.

Du béton toujours du béton (partie 4: le Sud - secteur Gimenez).

Vendredi 31 août 2018.

Après le Village il y a 15 jours (lire ICI), le Centre Ville la semaine dernière (lire ICI), et la Grappinière la semaine dernière (cliquez ICI), un coup d'oeil sur le quartier Sud de Vaulx au Niord de la Rue Alexandre Dumas.

Tout d'abord le long de cette rue, deux projets ont débuté.

L'un, l'école élémentaire dite Gimenez, est arrêté pour des questions de pollution des sols,

  

l'autre construit par le promoteur Cogedim (69 logements et 78 places de parking) commence à prendre forme.

 

Plus au sud, les constructions vont, elles, beaucoup plus vite. Il faut dire que le promoteur avait pris de l'avance sur ce secteur. Et les blocs de logements commencent à vraiment structurer le secteur autour de deux nouvelles voies:

* l'une qui sera accessible aux voitures comme aux piétons et vélos et qui va relier les rues Fulgencio Gimenez et Alexandre Dumas à égale distance des rues de la Poudrette et Chénier,

* l'autre qui va relier les rues de la Poudrette et Chénier à égale distance des rues Gimenez et Dumas; celle-ci sera réservée aux piétons et vélos sur sa partie Est, alors que les voitures pourront circuler sur la partie Ouest.

Cela donne actuellement cela quand on se situe au croisement de ces deux nouvelles rues:

  

                                Vers le Sud                                                                              Vers le Nord

  

                          Vers l'Ouest                                                                         Vers l'Est (modes doux seuls)

Le quartier se bétonne donc rapidement et le panorama de la rue Gimenez

  

ne ressemble plus du tout à ce qu'elle était il y a quelques années lorsqu'elle balançait entre zone industrielle et décharge.

Stéphane BERTIN.

La déclaration d'Utilité Publique de l'école Cartailhac finit demain!

Mercredi 11 juillet 2018.

Par arrêté préfectoral, une enquête préalable à la déclaration d'utilité publique pour la création de l'école Cartailhac et des espaces publics, et à une enquête parcellaire préalable à expropriation, a été instituée du 11 juin 2018 au 12 juillet 2018 (voir pièce jointe).

Que faut-il retenir de ce projet?

Tout d'abord que cela va permettre de débloquer une situation complexe qui traine depuis plus de 5 ans sans que personne n'ait pu trouver une solution pour payer le juste prix d'un déménagement (celui de TSD) et des trois autres propriétaires (Etains de Lyon, Pimenta et Bon Pin).

Ensuite il est clair que localement ce projet est nécessaire et essentiel pour que le quartier soit vivable car il va ainsi y avoir:

* des espaces verts de respiration pour que le quartier ne soit pas fait que de béton (l(esplanade Tase)

* une école en coeur de quartier à deux étages (RdC et 1° étage) avec, sur 2230 m², 6 classes de maternelle et 9 classes d'élémentaire + deux cantines + les locaux classiques utiles au fonctionnement d'une école (salle des profs, infirmerie, bureaux,...). A voir ci-dessous une vue de perspective, puis une vue des façades, puis le rez de chaussée et enfin le premier étage de cette future école.

 

  

Nonobstant les belles photos qui sont proposées dans le dossier, il sera essentiel qu'un certain nombre de difficultés soient appréhendés car le réel est souvent loin du virtuel des dessinateurs. En particulier :

* située sur l'ex usine Tase, l'école sera construite sur un terrain pollué. Il sera essentiel d'appréhender la dépollution des sols le plus en amont possible et de la meilleure façon afin que la municipalité ne se retrouve pas dans la même situation que pour l'école sur le terrain Gimenez où l'on se demande si cette école sortira un jour de terre,

* l'école Cartailhac sera très contrainte par l'exiguïté du site. Une fois construite, les possibilités d'extension du groupe scolaire seront nulles du fait de son insertion "au chausse-pied" dans son environnement de béton, d'usine, et d'espaces publics; C'est une "petite école" . N'aurait-il mieux pas valu prévoir un peu de marge et des possibilités d'extension vu les projets immobiliers locaux et le questionnement sur Gimenez ?

* il eut aussi été utile de prévoir un EAJE (Espace d'Accueil des Jeunes Enfants), une crèche donc... mais là aussi alors que rien n'est construit la place manque déjà !

* un parking est prévu sur le sud de l'école; les 70 places crées seront communes aux entreprises et à l'école. Parions qu'une fois de plus il sera trop petit !

Le bilan financier de ce projet est de 40.854.000 euros dont la moité pour l'acquisition des terrains (pollués!) à savoir 21.264.000 euros, puis 7.900.000 € d'esplanade, 1.300.000 € d'études, 2.000.000 € pour la future desserte des SHED, et 8.400.000 € pour le groupe scolaire.

Au final le résultat du projet global en lieu et place d'une bonne partie de l'ex usine Tase sera très urbain, mais la bonne nouvelle qui a aussi fait le choix de positionner cette école à cet endroit, c'est qu'elle va donner sur le seul poumon vert du quartier !

Christine BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014