L'appel d'offre pour la construction de l'école Gimenez se poursuit.

Lundi 5 mars 2018.

Les travaux de l'école du Sud qui sera située sur l'ex-décharge Gimenez n'ont pas encore débuté.

Il s'agira de construire 15 classes et un logement de gardien.

Tout commencera par la dépollution des sols (lire ICI sur le sujet notre article du 15 décembre 2017). 120.000 euros sont prévus pour enlever de l'ordre d'un mètre de déchets sur les 30 m de profond présents sur le site. Ensuite ce seront les fondations profondes qui seront réalisées.

Les vrais travaux de construction de l'école auront lieu dès après la dépollution pour une ouverture de l'école en septembre 2019.

Si les appels d'offre ont été lancé il y a quelques temps deux lots ont dû être relancés car déclarés sans suite.

Pour rappel la construction est découpée en lots, selon les corps de métier. Les différents lots sont les suivants:

* LOT N° 01 : dépollution (déjà attribué - travaux en cours)

* LOT N° 02 : fondations spéciales,

* LOT N° 03 : gros oeuvre (un des deux qui fait l'objet de l'appel d'offre en cours),

* LOT N° 04 : ossature bois - bardage,

* LOT N° 05 : étanchéité,

* LOT N° 06 : ménuiseries extérieures bois et alu & occultations

* LOT N° 07 : menuiseries intérieures (second lot objet de l'appel d'offre en cours),

* LOT N° 08 : cloisons, doublages, plafonds,

* LOT N° 09 : revêtements de sols souples collés,

* LOT N° 10 : carrelages et faïences,

* LOT N° 11 : peintures et revêtements muraux,

* LOT N° 12 : serrureris métallique

* LOT N° 13 : chauffage, ventilation, climatisation,

* LOT N° 14 : plomberie et sanitaire,

* LOT N° 15 : courants forts et faibles, GTC, SSI,

* LOT N° 16 : photovoltaïque,

* LOT N° 17 : ascenseur,

* LOT N° 18 : terrassements, et VRD,

* LOT N° 19 : espaces verts,

* LOT N° 20 : équipements de cuisine.

La nouvelle consultation est donc en cours. Elle concerne les lots 3 - Gros Oeuvre et 7 - Menuiseries intérieures. Si nous ne connaissons pas les raisons de la déclaration sans suite nous savons par contre que l'appel d'offre a été lancé le dimanche (!) 25 février 2018 et que les entreprises doivent répondre pour le 26 mars 2018. Le marché sera conclu pour une période de 21 mois avec un délai de travaux de 16 mois et une obligation de travailler en Août 2018 et Août 2019 pour respecter le timing. Les entreprises intéressées peuvent répondre soit par envoi papier de façon très classique soit de façon dématérialisée par internet.

Côté travaux, de quoi s'agit-il?

Pour le gros oeuvre, il s'agira pour l'entreprise retenue de prévoir l'ensemble des installations de chantier et la collecte des déchets, de  réaliser les fondations classiques, l'infrastructure et la superstructure, et des travaux divers. Le budget défini est de 1.850.000 euros.

Pour la menuiserie intérieure, le menuisier devra réaliser en plus des usuelles portes palières et portes intérieures, l'ensemble des placards, des cloisons particulières, de nombreuses trappes, des habillages, des protections, etc... Le budget défini est de 578.800 euros.

Côté insertion, 600 heures sont à prévoir pour les entreprises qui vont répondre sur le lot gros oeuvre et 300 heures pour le lot menuiseries intérieures.

Le choix entre les entreprises qui répondront et seront retenues comme recevables sera réalisé selon deux critères:

* critère 1 : la valeur technique appréciée au regard du mémoire technique, notée sur 100 points pondérée à 60 % et décomposée en 4  sous critères que sont les moyens humains et matériels utilisés pour le chantier, les possibilités de moyens supplémentaires pour maîtriser les délais (sur 20 points), le respect du planning général, le mode opératoire pour l’exécution des tâches, gestion et réactivité du SAV (sur 40 points), les moyens mis en oeuvre pour assurer la santé des personnes et la sécurité du chantier et le respect de la charte de chantier à faible nuisance (sur 10 points), la qualité des matériaux (sur 30 points).

* critère 2 : le prix qui sera noté sur 100 points et pondéré à 40 %.

Avis donc aux entreprises intéressées par ces deux lots: elles ont jusqu'au 26 mars 2018 pour répondre. Plus d'infos sur le site marchesonline.com. Plus que 20 jours!

Stéphane BERTIN.

Encore un accident sur le BUE!

Mercredi 28 février 2018.

Ce matin les usagers du BUE ont pu s'apercevoir, une fois de plus, que le BUE (Boulevard Urbain Est) aussi appelé Boulevard des Droits de l'Homme avait été le lieu, cette nuit, d'un énième accident de la route.

Après les nombreux accidents qui se sont déjà déroulés sur cette avenue (lire sur le sujet notre article du 22 avril 2017, ainsi que celui du 17 mars 2016), dont rappelons le, deux mortels, un nouvel accident a occasionné la chute d'un tracteur de semi-remorque dans le fossé du BUE.

Situé à l'angle du BUE et de la rue Alexandre Dumas,

  

l'accident entre le tracteur de semi et probablement un ou plusieurs autres véhicules évacués entre temps, a laissé des traces d'huile au sol, et surtout un engin accidenté dans le fossé situé entre la future voie en site propre du transport en commun local et la piste cyclable.

 

Le bilan des victimes n'est pas connu; espérons-le faible. Par contre au-delà du véhicule, quelques panneaux de signalisation, et des arbres (!)

seront à changer.

Côté origine de l'accident, vu la distance parcourue par le camion entre son "point de chute" et le carrefour, il ne devait probablement pas rouler très doucement! En tout état de cause, l'arbre n'a eu aucune chance!

Peut-être qu'un jour des modifications seront apportées à ce boulevard. Mais quand? Espérons que ce sera avant le prochain mort.

Jean-Maurice CHAUSSONNERIE.

Doublement du nombre de logements le long de l'Avenue Salengro à la Soie : dès fin 2018?

Lundi 19 février 2018.

A Vaulx-en-Velin, du Nord au Sud de la commune, les règles du Plan Local d'Urbanisme vont changer fin 2018.

Dans le cadre de notre action d'information sur les futurs changements des règles de constructibilité, nous avons déjà présenté ici ce qui va se passer à la Grappinière sur le site de l'ex-maternelle (article du 12 février 2018), au centre ville (article du 29 décembre 2017 et l'article du 27 janvier 2018), au coeur du village rue de la république (article du 22 janvier 2018), ou sur le site de l'ex-LIDL (article du 2 décembre 2017), le long de l'actuel BUE au Sud (article du 13 décembre 2017),....

Revenons aujourd'hui au Sud de la commune le long de l'avenue Roger Salengro de la Route de Genas à l'avenue Bataillon Carmagnole Liberté.

Deux secteurs sont à considérer:

* Le secteur de l'Avenue Salengro entre l'avenue Bataillon Carmagnole et la rue Alexandre Dumas (hors secteur central autour de la mairie annexe que nous analyserons ultérieurement):

     - Dans l'ancien PLU (ci-dessous à gauche) il était classé UC1b; il permettait de construire des logements collectifs jusqu'à 18 m de haut, avec un coefficient d'emprise au sol de 40% et une surface d'espaces verts de 30%,

     - Dans le futur PLUH (ci-dessous à droite) le secteur sera siglé URm1d; il sera lors possible de construire des collectifs de la même hauteur jusqu'à 18 m (13 m de façade + 5 m de toit), avec un coefficient d'emprise au sol de 80% et une surface d'espaces verts de pleine terre de 20%.

                                

* Le secteur de l'Avenue Roger Salengro entre la rue Alexandre Dumas et la route de Genas:

     - Dans l'ancien PLU (ci-dessous à gauche) il était classé UC1a; il permettait de construire des logements collectifs jusqu'à 15 m de haut, avec un coefficient d'emprise au sol de 40% et une surface d'espaces verts de 30%

     - Dans le futur PLUH (ci-dessous à droite) le secteur sera siglé URm2a; il sera lors possible de construire des collectifs jusqu'à 14 m (10 m de façades + 4 m de toit), avec un coefficient d'emprise au sol de 75% et une surface d'espaces verts de pleine terre de 25%.

                                 

Le bilan sera donc particulièrement négatif pour le quartier :

- côté environnement la situation va empirer:  il y aura en moyenne 25% d'espaces verts en moins pour les futurs habitants,

- côté densification l'explosion va être réelle: +87% de la route de Genas à la rue Alexandre Dumas et +100% de la rue Alexandre Dumas à l'avenue Bataillon Carmagnole.

Voilà qui va faire du secteur un quartier de prédilection pour les promoteurs immobiliers et la déprime des pouces verts.

Stéphane BERTIN

Des logements à la place de l'usine.

Lundi 18 décembre 2017.

Projet qui était déjà en cours de discussion lors de notre prise de mandat en 2014, le batiment dit Karré, a pris la place de l'ex-usine Kaeser de fabrication de compresseurs. La première pierre de ce projet a été posé vendredi dernier.

Il aura fallu quelques années de négociation pour obtenir un certain nombre de modifications au projet.

Ainsi la façade patrimoniale de l'ex-usine Kaeser a pu être conservée (lire ICI). Cela permet de garder l'alignement le long de l'avenue Bataillon Carmagnole liberté puisqu'à terme il est souhaité de lui redonner sa version d'origine.

Au sujet du type de logements, des modifications ont été faites pour ce qui concerne le taux de logements sociaux ramené à 23% sur le premier ilot qui sera construit, la baisse du nombre de logements accompagnée de logements dits "intermédiaires" (pour de la location classique), et 50% d'accession libre actuellement tous les appartements sont vendus).

Le batiment comportera aussi une partie de tertiaire en face de l'immeuble Véolia de la même hauteur. Un petit parc arboré qui va ramener un peu de verdure sur le secteur ser aussi crée. Malheureusement, ce carré de verdure ne sera aménagé qu'après la livraison du dernier ilot, soit en 2021 ! L'esplanade à l"arrière de l'usine Tase sera entre temps livré (2019).

La particularité de ce projet est de "traiter les espaces verticaux". A voir comment cela sera réalisé au final !

Mieux qu'un discours à voir en cliquant ICI le projet futur.... une maquette numérique vidéo où l'on s'y croirait!

Christine BERTIN.

Au coeur de la Soie des terrains vagues si sales!

Mardi 9 janvier 2018.

Au coeur du nouveau quartier de la Soie en construction depuis 7 ans, les immeubles poussent comme des champignons.

Un des derniers presque fini et et qui va bientôt être ouvert au public est l'hôtel IBIS.

A l'autre bout le projet Karré (lire ici notre article du lundi 18 décembre dernier) en est aux fondations.

Malheureusement il existe aussi de très nombreux terrains où rien ne se passe. Des friches vides, que l'on a su aménager au Mas du Taureau en faisant de belles pelouses, mais qui, ici, ne sont pas du tout présentées à minima propres. Probablement que les délais énormes de reconstruction au Mas, font que garder certains sous la forme de poubelles près de 10 ans au coeur de la ville, ont poussé les autorités à faire propre. Et encore, en certains endroits....

Mais donc à la Soie ce n'est pas pareil. Quelques illustrations valent mieux que de longs discours. Que ce soit l'intérieur,

 

 

ou à l'extérieur sur la voie publique

 

il y a du boulot vu l'état d'abandon.

Que peuvent penser les nouveaux habitants du secteur qui emménagent régulièrement nombreux? Surement pas du bien.

Une demande de nettoyage de ces terrains a été faite par notre collègue Stéphane BERTIN; il ne reste plus qu'à attendre... 

Jean-Maurice CHAUSSONNERIE.

Animations de fin d'année au Marché du Sud.

Jeudi 14 décembre 2017.

A la veille d'un des derniers marchés de l'année au Sud, Place Cavellini, ce vendredi 15 décembre, je tiens à vous rappeler que cette fameuse Place accueille un marché alimentaire de proximité chaque vendredi de 15h30 à 19h.

Vous pouvez y trouver des marchands de fruits et légumes, des fleurs, un traiteur, un fromager,etc...

En plus demain ce sera la fête en anticipation de Noël. Il y aura distribution de papillotes et de clémentines par le Père Noël. Ainsi qu'un stand de barbe à papa.

Alors venez nombreux faire vos courses et profitez de ces animations de fin d'année organisées par le conseil de quartier.

Stéphane BERTIN

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014