Ecole Croizat: une rénovation trans municipalité plutôt bien réussie trans municipalité.

Dimanche 19 novembre 2017.

Hier l'inauguration de la réhabilitation de l'école Croizat située au sud de la Commune avenue Roger Salengro, non loin de la mairie annexe, du centre social Peyri et de la maison de retraite "Les Althéas", s'est déroulée dans une ambiance fraiche mais ensoleillée.

Au milieu d'animations, de fanfares et de nombreux invités, surtout des parents et anciens de l'école venus voir ce qu'elle était devenue, chacun et chacune a pu admirer une belle rénovation assez réussie.

Petit retour en arrière. Le 27 juin 2012 (plus de 5 ans!), le conseil municipal de l'époque dirigé par l'ancien maire Bernard GENIN, votait à l'unanimité le lancement d'une procédure de concours restreint destiné à désigner une équipe de maitrise d'oeuvre pour l'extension et la réhabilitation du groupe scolaire Ambroise Croizat. Le projet devenait un peu plus une réalité le 9 octobre 2013 lors d'un autre conseil, avec la désignation, là encore unanime, de l'équipe Christine ROUSSELOT Architecte / GRUET Ingénierie, comme maitre d'oeuvre. Le projet représentait alors un montant total de 7.943.000 euros TTC dont 4.700.000 euros TTC de travaux et 844.806,56 euros TTC pour l'équipe ROUSSELOT - GRUET.

Après le changement de mandature les choses se sont poursuivies. Un peu doucement au début, parce qu'il faut bien que les choses se mettent en place. Et finalement les marchés de travaux ont été attribué le 28 mai 2015, à un certain nombre d'entreprises (lire ICI le détail en page 24) pour un total de 4.244.667,34 euros TTC correspondant au budget prévu. Un lot non attribué en mai le fut en septembre 2015 (la peinture), portant alors le montant total de travaux à 4.332.265,24 euros, toujours "dans les clous budgétaires".

Et les travaux ont débuté en septembre 2015.... pour s'achever avant la rentrée des classes 2017.

Le projet réalisé a été la création de 3 classes en élémentaire portant le total à 9 classes du CP au CM2, la création d'un espace de cantine (deux salles pour permettre aux enfants de la maternelle comme de l'élémentaire de se restaurer) au centre du groupe scolaire, la rénovation de la cour, la création d'un espace arboré + jardin (potager?), et aussi la rénovation des locaux du Rink Hockey, la création de quelques places de crèche et la création d'une nouvelle classe de maternelle.

Le résultat est donc très réussi comme en attestent les photos ci-dessous. Tout d'abord l'élémentaire à gauche et la maternelle à droite,

  

puis les couloirs rénovés qui ont gardé leurs tomettes comme souvenir du passé, et les classes équipées de Tableau de Numérique, là comme vision d'un futur moderne,

  

puis les escaliers aérés et lumineux. Même les toilettes sont lumineuses et attrayantes.

  

Les extérieurs sont verdoyants et arborés. Le local vélo a lui aussi été modernisé.

  

Et comme tout finit toujours pas une fête...

   

Un bel exemple de travail pour l'avenir, une belle réussite, une belle continuité d'un projet sur 5 ans avec des équipes différentes mais qui regardent toujours vers l'avenir.

Stéphane BERTIN

Un nouveau commerce au Carré de Soie - épisode 2.

Samedi 18 novembre 2017.

L'ouverture de nouvelles boutiques se poursuit au Carré de Soie.

Après l'arrivée de JD Sport que nous annoncions il y a un mois (lire ICI) c'est cette semaine une enseigne nationale de réparation de téléphones, consoles, tablettes, appareils photos, ordinateurs, de quelque marque que ce soit qui apparait dans le paysage vaudais; Docteur IT. Ils ont une quinzaine des projets d'ouverture de magasins à travers toute la France en plus des déjà 50 ouverts à travers l'hexagone. 

C'est un vrai nouveau service sur ce centre commercial qui bouge beaucoup. Longue vie à eux sur ce beau site.

Marie-Emmanuelle SYRE

Un nouvel accès au BUE sans attendre.

Mardi 24 octobre 2017.

Le futur Plan Local d'Urbanisme et de l'Habitat est finalisé. Il devrait être en débat lors du conseil municipal du 9 novembre prochain. D'ici là les conseils de quartier seront reçus en réunion plénière pour présentation du document final.

Une dés choses qui ne change pas d'un PLU à l'autre ce sont bien les espaces réservés pour les voiries. C'est bien là une des constantes depuis les POS (Plan d'Occupation des Sols) des années 70. Des bouts de routes, des élargissements de voiries, des créations de voies sont prévus et très rarement supprimés.

Sur le Sud de la Commune de tels espaces sont écrits pour désenclaver le centre du quartier de la Soie Tase:

* l'un en prolongation de l'avenue Bataillon Carmagnole doit permettre de rejoindre le BUE (Boulevard Urbain Est) en mordant sur la Place Cavellini et en traversant les grandes cités,

* un autre en prolongation de la Rue Jacquard doit permettre un accès direct au BUE,

* un troisième au bout du chemin du Catupolan donnera un autre accès direct au BUE,

* un dernier permettra de désenclaver le PUP Gimenez en passant par la Rue Rouget de l'Isle, puis en traversant l'avenue Roger Salengro pour aboutir rue Jacques Tati et donc au BUE.

Si les trois premières voies ne sont pas totalement à l'ordre du jour, la dernière a déjà débuté avec la suppression de 4 magnifiques platanes de l'avenue Roger Salengro la semaine dernière. Dommage que personne n'ait pensé à prévenir le conseil de quartier concerné.

La situation est la suivante:

A court terme les choses risquent donc d'aller vite. Le feu tricolore sur l'avenue Roger Salengro ne va pas tarder; les travaux préparatoires sont marqués ou déjà faits (arbres coupés).

    

Ensuite il suffira d'aménager les deux terrains de part et d'autres déjà propriétés de la Métropole,

   

puis de racheter la dernière parcelle.

Cela ne devrait pas prendre tellement de temps. Le secteur sera ensuite désenclavé ou très vite surchargé avec les délestages de la route de Genas... L'avenir nous le dira.

Reste qu'une nouvelle fois le conseil de quartier a été un peu oublié; nous sommes loin de la co-construction habitants - élus!

Alain VACHON.

Sud du Sud : attention à ne pas donner les clés du conseil de quartier à d'autres qu'aux membres.

Mardi 17 octobre 2017.

Il y a une quinzaine de jours le conseil de quartier Dumas - Genas - Chénier organisait une réunion de concertation pour présenter le projet de création d'une aire de jeu appelée Street Workout au coeur du quartier.

Je connais assez bien ce type d'aire de sport puisque dès 2014, à l'initiative d'un groupe de jeunes du quartier de la Grappinière, nous avons travaillé avec le conseil de quartier du secteur pour une installation de ce genre derrière l'ancienne cantine de l'école Wallon (lire ICI l'article de novembre 2016 à ce sujet).

A la différence de la réunion de concertation ratée (lire ICI) deux jours plus tôt au sujet d'un square pour les 0 - 3 ans en face de l'école Gagarine du Mas (cette réunion avait réuni 2 personnes dont une n'habitait pas le quartier et l'autre, c'était moi!), là, au Sud du Sud le message était passé et la fréquentation nombreuse.

Une vraie réunion de présentation de ce projet de Street Workout financé pour une bonne partie par le conseil de quartier. Il s'agira d'installer un sol amortissant, une clôture et des agrès. Ces agrès ont été choisi parmi plus d'une dizaine d'autres agrès. Ils seront au final au nombre de 5 (voir photos ci-dessous).

Et leur implantation se fera au coeur du quartier à côté du City Stade (emplacement 2 du plan ci-dessous).

Mais cette réunion de concertation pose de nombreuses questions :

* l'absence des jeunes, les porteurs de projet, qui n'étaient pas là pour présenter leur projet: ce sont les personnes du GPV qui ont présenté le dossier à leur place,

* le conseil de quartier porte officiellement ce projet; or les membres du conseil de quartier Chénier - Genas ne sont pas très au courant de ce dossier, en dépit d'une enquête menée par un organisme extérieur. Comment faire pour qu'un projet porté par un conseil de quartier soit mieux connu et plus défendu par ses membres?

* le dossier présenté était bouclé; pas de choix à faire, pas d'arbitrage à réaliser par les présents. Et pourtant plusieurs voix se sont élevées pour apporter quelques critiques:

     - pourquoi positionner un tel aménagement sous les fenêtres de nombreux locataires alors qu'à la Grappinière, pour éviter les nuisances, le Street Work Out a été positionné loin des logements?

     - pourquoi ne pas avoir choisi des agrès mieux adaptés pour tous les âges et en particulier pour les mamans qui pourraient utiliser ce site en période creuse (en matinée par exemple) et ainsi pratiquer le free activity très fréquemment?

     - pourquoi ne pas avoir crée à côté un terrain de boules pour les plus anciens?

* le dossier était présenté par le GPV (Grand Projet de Ville), ATLM pour les enquêtes, le Centre Social Peyri pour son implantation et sa connaissance du quartier et Alliade le propriétaire local. Et pourtant il aurait dû l'être par l'élue de quartier concernée et sa co-présidente. Dommage pour elles de ne pas avoir pris les rennes de cette réunion car il peut devenir compliqué d'abandonner les clés de son conseil et de son budget à des tierces personnes aussi bien intentionnées soient-elles.....surtout si un jour on souhaite reprendre la main.

La réunion s'est achevée sur un tour de la salle des rituelles questions de vie quotidienne auxquelles Alliade s'est prêté bien naturellement. Malheureusement d'une fois sur l'autre pas ou peu de changements.

Stéphane BERTIN

En février, mars et avril le bureau du conseil de quartier Cote Tase se réunissait.

Samedi 21 octobre 2017.

En début d'année 2017 le bureau du conseil de quartier La Côte - Tase s'est réuni de façon régulière

Des débats et sujets intéressants à lire en pièce jointe pour les mois de février, mars et avril.

Stéphane BERTIN.

Deux nouveaux commerces bientôt au Carré de Soie - épisode 1.

Dimanche 15 octobre 2017.

Dans la dynamique de l’arrivée de Carrefour, le Carré de Soie s’apprête à recevoir de nouvelles enseignes dans les jours et les mois qui viennent; les magasins qui vont ainsi s'ouvrir seront de grandes enseignes nationales.

Ainsi, le premier magasin qui ouvrira ses portes sera  JD SPORT,  enseigne de vente de baskets et des vêtements streetwear. L'ouverture est prévue le 21 octobre. Cette enseigne qui est déjà présente sur le Centre Commercial de la Part Dieu poursuit ainsi son implantation sur la région lyonnaise.

D'autre part, les travaux du nouveau magasin de l’enseigne Babou, spécialisée dans le discount de vente de vêtements et d'articles de décoration, ont débuté et l’ouverture du magasin est annoncée pour le mois de novembre.

Les cellules vides se remplissent peu à peu.

Marie-Emmanuelle SYRE.

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014