2 ans plus tard, à la Grappinière, c'est la misère.

Samedi 6 et dimanche 7 octobre 2018.

Il y a deux ans le street work out de la Grappinière, 1° de la Ville de Vaulx-en-Velin, voyait le jour entre le terrain But en Or et la digue de protection des eaux (lire nos articles à ce sujet des 4 aout, 30 octobre 2016, et 10 novembre 2016).

Mais aujourd'hui du temps a passé et le terrain a été pour ainsi dire abandonné. Par les jeunes du quartier qui l'utilisent mais par le conseil de quartier et par les services municipaux qui dès après l'inauguration n'y sont probablement jamais retournés.

En effet s'ils y avaient mis les pieds, le site ne serait pas dans l'état dans lequel on peut le trouver aujourd'hui.

Jugez vous même!

 

 

 

Entre les agrès cassés, le sol arraché, les sièges disparus, les panneaux qui manquent, la poubelle absente, sans compter le nettoyage qui n'a pas l'aire d'être fait, il y a de quoi être dépité. Que nos 30.000 euros de budget d'investissement annuel sont devenus!

La misère! Ce qu'il manque dans notre ville c'est très certainement un service de proximité qui pourrait faire en sorte que l'on puisse dire "plus jamais ça!". Bonne idée non? Peut-être que l'adjoint du quartier concerné pourrait porter l'idée?

Stéphane BERTIN.

Du béton toujours du béton (partie 3: la Grappinière).

Vendredi 24 août 2018.

Après le Village il y a 15 jours (lire ICI) et le Centre Ville la semaine dernière (lire ICI), un coup d'oeil cette semaine sur l'avancement des travaux à la Grappinière.

Le chantier du secteur, chantier phare s'il en est, car il s'agit de construire en ce moment le bâtiment qui sera à l'entrée du quartier, lui donnant en quelque sorte son identité, est la construction par le promoteur Spirit de logements collectifs et maisons de ville avec un parc sous maitrise d'ouvrage de la Métropole juste devant, le long de la rue du Général Delestraint (lire ICI le sujet de début 2017 lors du début des travaux).

Les travaux avancent donc normalement. La livraison est prévue pour le quatrième trimestre 2019. Pour l'instant ce sont les toupies de béton et la grue qui règnent en maitre sur place.

   

    

Le projet final devrait être sympathique avec le parc arboré et les commerces + le pôle médical sur la Rue d'Artik.

Côté commerces parions que le boulanger de l'autre côté de la rue devrait ouvrir très vite; nous annoncions ici même son ouverture proche en avril (lire ICI) mais toujours rien! La rentrée approche; le conseil de quartier devrait en savoir plus rapidement. De même que sur l'avancement du pôle médical.

Stéphane BERTIN.

Une belle initiative à la Grappinière.

Samedi 21 et dimanche 22 juillet 2018.

Hier Le Progrès se faisait l'écho d'une initiative associative autour du centre social Lévy, d'un groupe de jeunes et de la société Grand Lyon Habitat pour la propreté du quartier (lire ICI l'article d'hier).

Leur objectif est d'améliorer la qualité de vie dans le quartier par des actions concrètes (boite à pain, jardinage, fleurissement,...). Je relatais déjà plusieurs de leurs actions dans notre sujet du 13 mai dernier (lire ICI) sur la Fête de la Propreté.

Un grand bravo à eux.

Et la tâche est immense sur ce quartier. Peut-être auront-ils la solution pour faire disparaitre les tags publicitaires illicites présents depuis des mois autour du terrain But en Or.

  

Espérons.

Christine BERTIN.

Fête de la propreté: des actions au centre social Lévy.

Dimanche 13 mai 2018

Le 18 Avril dernier, le centre social Lévy à la Grappinière ouvrait la première opération propreté sur la ville.

Grâce à une implication forte du bailleur de la Grappinière, Grand Lyon Habitat, cette opération a connu un vif succès.

Il est vrai que GLH est le seul bailleur du quartier de la Grappinière et son implication au centre social est importante...

Bref, leur idée était ce jour là de sensibiliser les habitants au tri du pain. Ils ont en effet mis des boites pour récupérer le pain et des animaux de la ferme étaient présents au centre social faire comprendre à quoi servait le fait de trier le pain.

Avec pour objectif de plus long terme : on commence par le pain et on rajoute par la suite d'autres éléments de tri...

Ce qui est sûr, c'est que quelques habitants étaient bien présents : d'abord les enfants, qui ont pris des sacs poubelle et sont allés ramasser les déchets dans le quartier, puis les seniors.

Ensuite, de retour au centre social où plusieurs animations les attendaient, en partenariat avec des associations dont "Ma ville verte" qui proposait de réaliser un potager dans le jardin du centre social ou de participer à un atelier des odeurs, ou bien sûr la récurrente association Fedevo pour faire du graffic-art. Là, plus difficile à comprendre le lien avec la propreté, mais cela a plu aux enfants !

Un petit clin d'oeil à une association qui monte sur le quartier : AJG (Association Jeunes de la Grappinière) mené par son président M Megdiche OUSNI. Très présent au centre social depuis des années, il souhaite maintenant faire plus et en dehors. Bonne continuation à lui !

christine bertin avec M. Gregoire Grappinière         fedevo christine bertin levy grappinière

christine bertin enfants GLS grappinière levy

       

Christine BERTIN.

Opération nettoyage à la Grappinière : faible mobilisation.

Lundi 21 mai 2018.

Seconde opération de la Fête de la Propreté dans le quartier de la Grappinière, le nettoyage citoyen du 28 avril dernier a eu du mal à mobiliser les foules.

En effet en dehors de quelques élus, actuels ou potentiels, qui à deux ans des municipales se disent que cette nouvelle activité au service de l'environnement ne peut faire que du bien à leur image, nous étions peu, habitants ou habitués de telles opérations a avoir bravé l'heure un peu matinale d'une telle activité.

L'objectif, à partir du croisement de l'avenue du Général Delestraint et de la digue, était de donner un coup de propre au Nord du quartier de la Grappinière et principalement le long de la digue. Mais pas seulement car les allées piétonnes, les fameuses venelles qui traversent le quartier, étaient pas très sympa, et un bon coup de propre n'était pas du luxe. Le fameux "avant - après" est révélateur.

  

Et j'avoue que ma pince et mon sac ont été vite bien lourds!

   

Comme trop souvent les pistes d'amélioration sont nombreuses en particulier concernant la participation citoyenne. Une opération de propreté citoyenne sans citoyen c'est difficile. Il faut donc mieux mobiliser et sensibiliser les habitants du secteur en en parlant longtemps à l'avance, en passant par le centre social,  par la communication municipale, en faisant du porte à porte, en en parlant dans les écoles,... Nous avons pu être une quarantaine lors de la première opération organisée par le conseil de quartier en 2015 (voir photo ci-dessous), pourquoi pas être deux fois plus dans un an?

Merci donc aux courageux volontaires dont la Co-Présidente du conseil de quartier Mme TRIBOLET (à droite sur la photo).

Et à l'année prochaine avec, espérons le, une centaine de volontaires.Complice

Stéphane BERTIN.

Semaine de la propreté, des actions au centre social LEVY

Dimanche 13 mai 2018

Le 18 Avril dernier, le centre social Lévy à la Grappinière ouvrait la première opération propreté sur la ville.

Grâce à une implication forte du bailleur de la Grappinière, Grand Lyon Habitat, cette opération a connu un vif succès.

Il est vrai que GLH est le seul bailleur du quartier de la Grappinière et son implication au centre social est importante...

Bref, leur idée était ce jour là de sensibiliser les habitants au tri du pain. Ils ont en effet mis des boites pour récupérer le pain et des animaux de la ferme étaient présents au centre social faire comprendre à quoi servait le fait de trier le pain.

Avec pour objectif de plus long terme : on commence par le pain et on rajoute par la suite d'autres éléments de tri...

Ce qui est sûr, c'est que quelques habitants étaient bien présents : d'abord les enfants, qui ont pris des sacs poubelle et sont allés ramasser les déchets dans le quartier, puis les seniors.

Ensuite, de retour au centre social où plusieurs animations les attendaient, en partenariat avec des associations dont "Ma ville verte" qui proposait de réaliser un potager dans le jardin du centre social ou de participer à un atelier des odeurs, ou bien sûr la récurrente association Fedevo pour faire du graffic-art. Là, plus difficile à comprendre le lien avec la propreté, mais cela a plu aux enfants !

Un petit clin d'oeil à une association qui monte sur le quartier : AJG (Association Jeunes de la Grappinière) mené par son président M Megdiche OUSNI. Très présent au centre social depuis des années, il souhaite maintenant faire plus et en dehors. Bonne continuation à lui !

christine bertin avec M. Gregoire Grappinièrefedevo christine bertin levy grappinière

christine bertin enfants GLS grappinière levy

Christine BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014